Bienvenue sur Prix santé & citoyenneté

 

 

 

« De mèche contre le cancer » le web-documentaire de Lila Hassaine et de Evelyne Louzingou, étudiantes à l’IFP, remporte le prix du meilleur webdocumentaire réalisé dans le cadre de la 5ème édition du prix santé & citoyenneté

S’il est un des effets connus de la chimiothérapie c’est bien la perte des cheveux. A l’annonce d’un cancer, nombreux sont les malades qui s’inquiètent de cette « chute », et la vivent comme un véritable traumatisme. Le recours à une prothèse capillaire est souvent envisagé, mais les perruques de qualité sont très chères et ne sont que faiblement remboursées par l’assurance maladie. Pour faire face à cette situation, des associations se sont créées au Canada, aux Etats-Unis et dernièrement en Belgique. Leur but : faciliter l’accès des malades aux perruques grâce à une chaîne du don particulière, celle du don de cheveux. Au fil de la tresse, le webdocumentaire nous invite à rencontrer des donneurs.

Les membres du jury du prix santé & citoyenneté ont accordé en décembre 2014 une bourse de 1 950 € aux deux étudiantes pour financer leur projet. La somme de 2 500 € leur est attribuée au titre du meilleur webdocumentaire réalisé dans le cadre de la 5ème édition du prix santé & citoyenneté.

Pauline Mareix et Thomas Bignon, École publique de journalisme de Tours, 2ème prix exæquo pour le webdocumentaire « Frères de peine »

La maladie ne connaît pas les murs de la prison. Les détenus en sont victimes tout autant que le reste de la population. Mais être malade ou en fin de vie derrière les barreaux, c’est la double peine. Les Petits Frères des pauvres ont décidé d’accompagner ceux qui ont été mis au ban de la société, sans rien d’autre à proposer « qu’une écoute et du temps » comme le dit l’un d’eux. Une action invisible qui permet à des hommes et des femmes, de relever la tête et de croire à nouveau en leur propre humanité.

Pour réaliser leur webdocumentaire, Pauline Mareix et Thomas Bignon, de l’École publique de journalisme de Tours, ont reçu une bourse de 1 600 € et obtenu le 2ème prix exæquo de 1 500 €

Chloé Domat, école de Journalisme de SciencePo, 2ème prix exæquo pour le webdocumentaire « Donner son sang, construire un pays »

Au Liban, il n’existe pas de banque de sang nationale. C’est aux patients de se débrouiller seuls pour fournir aux hôpitaux le sang dont ils ont besoin. Dans la majorité des cas, les libanais dépendent donc de leurs familles ou de leur cercle de connaissances élargi pour obtenir une transfusion sanguine. Yorgui Teyrouz, fondateur de la plus grande association de donneurs de sang au Liban, se bat pour que le sang ne soit plus une angoisse. Changer les mentalités et encourager le don volontaire : un combat difficile car dans un pays ravagé par la guerre et les divisions confessionnelles. Donner son sang de manière anonyme, c’est accepter de sauver la vie de l’Autre - de celui qui n’est pas de sa religion, pas de son parti politique. Après quinze ans d’une guerre civile dévastatrice, les libanais ne veulent plus verser leur sang. Offrir son sang est une façon de reconstruire une société unie.

Pour réaliser son webdocumentaire, Chloé Domat, de l’école de Journalisme de SciencePo, a reçu une bourse de 2 750 € et obtenu le 2ème prix exæquo de 1 500 €.

 

Règlement du Prix santé & citoyenneté 2010

Article 1 : Novartis, dont le siège est situé 2 et 4, rue Lionel Terray- BP 308 - 92506 Rueil-Malmaison Cedex organise le prix multimédia santé & citoyenneté dont l’objectif est d’encourager les étudiants en journalisme à s’intéresser à l’information concernant les actions solidaires et citoyennes dans le domaine de la santé.

Article 2 : Le prix récompense le meilleur projet de reportage en France ou à l’étranger consacré au thème défini pour l’année en cours. Le projet devra obligatoirement comporter une approche multimédia avec une partie écrite (article rédigé illustré ou non de photographies) et une partie audiovisuelle (radio et/ou vidéo). Le thème du concours sera amené à changer chaque année. Pour l’année 2010, le thème est : « La solidarité pour faire reculer le paludisme : utopie… réalité ? »

Article 3 : Le concours comporte un prix d’un montant de 1500 euros et une bourse de réalisation conditionnée à la réalisation du reportage pouvant aller jusqu’à 4500 euros.

Article 3 bis : Par ailleurs, le prix sera abondé d’une dotation d’un montant de 3000 euros au profit de l’école ou de l’organisme de formation dont est issu le lauréat ou les lauréats. Cette dotation pourra prendre la forme d’un don de matériel audiovisuel ou d’une bourse d’étude destinée à aider un étudiant en première année présentant des difficultés financières. Le choix de la bourse ou du don de matériel sera laissé à l’appréciation de l’établissement primé.

Article 4 : Pour participer au Prix Santé & Citoyenneté de Novartis, les candidats doivent justifier d’une inscription en dernière année dans un établissement de formation reconnu par le Comité de la Carte d’Identité Professionnelle des Journalistes (cf liste en annexe 1). Dans tous les cas, ils doivent être âgés de moins de 28 ans à la date limite de dépôt des candidatures. La participation est gratuite. Novartis met sur le site internet www.prixsantecitoyennete.com l’ensemble des informations relatives à l’organisation du Prix et aux modalités de participation. Les candidats sont informés de l’ouverture du concours par voie d’affichage dans les locaux de leur école.

Article 5 : Les candidats peuvent concourir seuls ou par équipe (jusqu’à trois candidats par équipe). Les dossiers de candidatures sont téléchargeables à partir du 1er septembre 2010 sur le site www.prixsantecitoyennete.com. Les candidats sont invités à transmettre par voie électronique leur dossier de candidature dûment rempli au plus tard le mardi 30 novembre 2010 (date limite de réception des dossiers) sur le site www.prixsantecitoyennete.com.

Article 6 : Le Jury, composé d’un représentant de Novartis et de professionnels de la presse écrite, de la radio et de la télévision, pourra procéder à la présélection de trois projets finalistes. Le jury appréciera :

  • L'intérêt journalistique et la pertinence du projet
  • l'originalité, l'impact du projet et son intérêt pour le public
  • La capacité à gérer dans sa globalité la dimension multimédia du projet
  • L'étendue du travail d'investigation sur les actions citoyennes et solidaires (recherche et collecte d'informations, ressources mises en œuvre et travaux préparatoires…)
  • L'objectivité, l'indépendance et le respect des principes éthiques du journalisme
Le jury se réserve également le droit de rejeter toute candidature non conforme au règlement du concours.

Article 6 bis : Les candidats des projets finalistes pourront être invités à venir défendre leur projet à Paris dans le courant du mois de décembre 2010. La délibération du Jury interviendra le jour même. Les décisions du jury seront sans appel. Novartis organisera le déplacement des candidats finalistes et prendra en charge les frais de déplacement (billets de train ou d’avion/ hôtel si nécessaire). Ces conditions ne s’appliquent pas aux étudiants parisiens.

Article 7 : Avant de recevoir le Prix et la bourse permettant la réalisation du reportage, les lauréats sont invités à signer un document qui les engage à réaliser leur reportage et à fournir à Novartis, au plus tard le 30 mars 2011 leur reportage sur un support DVD contenant l’article, les photos, les bandes « son » et/ou les vidéos réalisées. Le montant de la bourse de réalisation sera défini par le jury en fonction du budget prévisionnel établi pour la réalisation du reportage, cette bourse ne pourra excéder 4500 euro.

Article 7 bis : En cas d’impossibilité pour l’équipe lauréate de réaliser le reportage dans les délais impartis ou conformément au projet ayant été primé, Novartis se réserve le droit de réattribuer le Prix et la bourse de réalisation à l’équipe candidate nominée suivante.

Article 8 : Le ou les lauréats du prix santé & citoyenneté autorisent Novartis et les éventuels partenaires média associés au prix à utiliser leurs nom, prénom et leur photo ainsi que les éléments du reportage réalisé sur quelque document que ce soit sans limitation de durée, sans restriction ni réserve et sans que cela leur confère une rémunération, un droit ou un avantage quelconque autre que le prix et la bourse de réalisation octroyés pour la réalisation du reportage. A ce titre, les participants présélectionnés pour défendre leur projet devront impérativement, avant de participer à la réunion de présentation devant le jury (réunion prévue en décembre 2010) renvoyer par fax ou par courrier à Novartis le formulaire, joint en annexe 2 du présent règlement, complété et signé, lors de leur inscription au concours. Les lauréats ont disposition pleine et entière du présent règlement, complété et signé. Les lauréats ont disposition pleine et entière du reportage réalisé et pourront soumettre leur reportage à la publication de tous supports de leur choix. En cas de publication, les lauréats s’engagent à en informer au préalable Novartis et à faire mentionner sur le support que le reportage a reçu le prix santé & citoyenneté.

Article 9 : La participation au prix santé & citoyenneté implique l’acceptation pleine et entière des modalités du règlement. Les candidats renoncent à tout recours portant sur ses conditions d’organisation et son déroulement ou sur ses résultats, ainsi qu’à tout recours contre les décisions du jury.

PRIX

Le prix santé & citoyenneté 2014

Vous pouvez concourir seul ou à deux.

Thème de la 5ème édition

Santé, citoyenneté et don de soi

« Santé, citoyenneté et don de soi »